Le chant dans la Torah


image001 (320x212)Par Kareen Claire*

L’origine exacte du chant est inconnue, même s’il est communément admis qu’il est apparu avant le développement du langage parlé. La voix est, après tout, notre instrument de musique originel. Même les cultures humaines les plus isolées connaissent le chant, et ce depuis la nuit des temps. La torah en est la preuve écrite et orale… Lire la suite

Le billet culturel d’Eva Naccache : ANDRÉ LE NÔTRE EN PERSPECTIVE 1613-2013


Galerie des Antiques, ou galerie d’eau

Château de Versailles jusqu’au 23 Février 2014

ANDRÉ LE NÔTRE EN PERSPECTIVE 1613-2013

 

par Eva Naccache

Louis XIV et Le Nôtre sont liés quand nous pensons à Versailles.

Cette exposition s’ouvre sur un des rares portraits de Le Nôtre. Nous découvrons sa famille, il n’est plus seulement le jardinier du ROY : c’est un homme qui malheureusement perdra ses enfants. Lire la suite

Hanouccah au Talmud Torah de Versailles


IMG_5419Par Shimon Amzaleg

Le Talmud Torah s’est illuminé à l’occasion de la fête de Hanouccah, célébrée comme il se doit durant toute la matinée du 1er décembre 2013.

Le début des festivités a démarré par la téfilah faite par l’ensemble des enfants à la synagogue. Après ce moment de prière, les enfants ont étudié avec le Rabbin TOLEDANO l’histoire et la signification de Hanouccah.

Puis est venu le temps de la musique et des chants alternés par des questions « pour un champion » posées par le rabbin. Accompagnés à la guitare, tous les enfants ont chanté les chants éternels de Hanouccah. Lire la suite

Fête de Hanouka avec la Coopération féminine


divers et fete de hanoucca 2013 182par Andrée Saban

Très sympathique réunion des membres de la Coopération féminine le mardi 3 décembre dernier à l’occasion de la fête de Hanouka. Nous étions plus d’une vingtaine, rassemblées dans une ambiance amicale et joyeuse pour un agréable repas. Grâce à la participation et à l’imagination de chacune, nos plats prenaient des tons et des saveurs variés, sans compter la douceur des desserts…

Note originale cette année avec la présence dynamique de notre chef de chœur, Kareen et de son époux Cyril, pianiste talentueux ! Les chants ont délicieusement agrémenté ce moment de convivialité.

Pour couronner le tout, l’arrivée de notre irremplaçable Gaby Yarhi qui, pour notre plus grand plaisir, n’a rien perdu de sa vivacité et de son humour. Par bonheur nous n’étions pas seules à apprécier ce rendez-vous annuel puisque la TSEDAKA en a tiré un profit conséquent.

A l’année prochaine !

 

Le billet culturel d’Eva Naccache : L’EXPOSITION BRAQUE (jusqu’au 6 janvier)


L’oiseau noir et l’oiseau blanc (1960)

par Eva Naccache

EXPOSITION BRAQUE

Jusqu’au 6 janvier 2014 se tient au Grand Palais la première rétrospective de l’œuvre de Braque. A découvrir pendant les vacances scolaires avec vos enfants et/ou petits-enfants, ils lisent et apprécient mieux que nous l’art contemporain ; ils n’ont pas nos « a priori ».

La présentation chronologique nous aide à mieux saisir les recherches de l’artiste. Le fauvisme et la couleur brute dans la première salle, puis comme Picasso, auquel le lie une profonde amitié, il cherche « autre chose »…d’où son adhésion au cubisme. Du cubisme analytique au cubisme synthétique, la présentation et les titres nous aident à comprendre l’évolution de son travail à travers la construction et la déstructuration des objets dans ses œuvres.

Musicien et mélomane, les thèmes musicaux et plus particulièrement violon et mandorle sont présentés dans de nombreuses toiles.

Les oiseaux apparaissent progressivement et explosent dans la dernière salle.

L’emploi de la couleur rythme les émotions de l’artiste : tons sombres durant la guerre 14/18, des tons plus vifs, des nuances raffinées accompagnent l’époque de son mariage et la naissance de son fils.

La peinture de Braque se mérite, il faut rester un moment face à la toile, pour la lire, la comprendre et la reconstruire mentalement.

Allez-y l’âme ouverte, vous ne le regretterez pas !

Nouvelle initiative à Versailles : Shabbat des jeunes


Par Raphaël Bert

Depuis le mois de novembre, un nouvel événement vient rythmer la vie de la jeunesse juive à Versailles : le Shabbat Jeunes.

Une fois par mois, les jeunes de la communauté se réunissent pour célébrer l’office du vendredi soir puis échanger autour d’un repas de Shabbat.

Le Shabbat Vayetse a été l’occasion pour Ilan d’exprimer ses talents d’officiant alors que Maxime nous a montré ses qualités d’orateur lors de la lecture d’un discours sur la parasha. Entre la trentaine de jeunes présents, l’ambiance chaleureuse et conviviale a permis de  nombreux échanges.

Le Shabbat Vayigash a été dans la lignée de ce précédent Shabbat avec un office parfaitement conduit par Rony suivi d’un traditionnel couscous dans les salons de l’ACIV.

Jeunes de Versailles et de sa région, le Shabbat Jeunes est votre rendez-vous. Pour vous tenir au courant des dates des prochains événements, n’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook nommé « JACIV (Jeunes de l’ACIV) ».

Elections ACIV : Samuel Sandler, Président pour une durée de 18 mois, Maurice Elkaïm Co-Président


Samuel Sandler

Samuel Sandler

Maurice Elkaim

Maurice Elkaim

L’élection du Président de l’ACIV s’est tenue dimanche 15 Décembre.

Le Conseil d’Administration a décidé d’accorder le titre de Président à Samuel Sandler afin qu’il assure la représentation de l’ACIV pour une période de dix-huit mois, et qu’il puisse achever ses projets en cours.

Le Conseil a confié les fonctions en principe dévolues au Président, à Maurice Elkaïm afin qu’il administre l’ACIV, tant vis à vis des membres de l’ACIV et du Conseil d’Administration, que du personnel et des associations proches de l’ACIV.

Maurice Elkaïm présidera le Conseil d’Administration. Il prendra le titre de co-Président jusqu’au 15 Juin 2015.

Au terme des dix-huit mois, Maurice Elkaïm deviendra seul Président.

Le coup de coeur de Nicole


Par Nicole Lachkar

Un roman qui se lit presque d’une traite et qui risque de trotter longtemps dans nos têtes.
Des personnages forts, même dans leur faiblesse. Complexes alors qu’ils cherchent et revendiquent la simplicité. Attachants malgré leurs défauts.
L’imposture, les faux-semblants, la séduction, les manipulations, tout ce que l’homme est capable (ou se sent obligé…) de faire pour « sortir du lot ».
Bien écrit, ce roman est un vrai point de vue sur l’état du monde et son cynisme ambiant, criant d’actualité.
Un livre qui amène à se poser des questions sur nos choix, sur nos petits arrangements et nos valeurs… Un très très bon moment !

Un roman magistral !!!

L’INVENTION DE NOS VIES de  KARINE TUIL – GRASSET

Opération « Fruits d’Israël » pour Tou Bichvat


B’nai B’rith France

Logo BBLes fruits d’Israël

Le B’nai B’rith, fidèle à ses engagements, continue de s’impliquer pour améliorer l’image d’Israël, faire connaître le pays ses réalisations et ses productions

fruits

 

 Pour  Tou Bichvat

jeudi 16 janvier 2014

 Achetez des fruits en provenance d’Israël

Parlez-en, faites découvrir les produits israéliens à vos amis

 Les bénéfices de cette action seront reversés

à l’enfance défavorisée

Vous souhaitez participer à cette action envoyez-nous vos coordonnées

Avec le bon de commande joint

Contactez-nous : bbvfruits2014@gmail.com

Jean-Jacques : 06 22 44 90 59

C.H.U. HADASSAH de Jérusalem Nominé pour le Prix Nobel de la Paix en 2005


einkeremaerialview2003

n°47 Mars 2014

n°47
Mars 2014

L’épopée de Hadassah commence en 1912, lorsque Henrietta Szold, une Américaine sioniste, décide de se rendre en Palestine pour aider à enrayer les fléaux du trachome et de la malaria. Devant l’étendue de ces maladies, elle décide d’ouvrir un dispensaire destiné aux enfants juifs comme musulmans. À partir de ce dispensaire se développe l’Hôpital Hadassah sur le Mont-Scopus, qui ouvre ses portes en 1939, puis en 1961, ouvre celui de Campus de Ein Kerem avec notamment la création d’un Campus Universitaire.

Lire la suite