VICTOR YOUNG PEREZ de Jacques Ouaniche

Victor PerezPar Roger Chemouni

Film Franco-israélo bulgare  2013

Les bons sentiments ne font pas les bons films ; adage connu et reconnu par ce film qui a juste les qualités d’un téléfilm et les défauts des premiers films.

Le boxeur évoqué Victor Perez est un sportif originaire de Tunis, un combattant exceptionnel : 136 combats, 91 victoires dont 27 par KO, Champion du monde des poids Mouches. Son parcours exceptionnel est peu souligné, les auteurs préfèrent s’attarder sur sa relation amoureuse avec l’actrice française Mireille Balin partenaire de Gabin, maitresse d’un allemand sous l’Occupation et qui connaitra à la Libération un sort peu enviable. L’évocation s’ouvre par un match dans un camp de la mort sur un ring face à un soldat allemand bien mieux portant que lui et un long flash back va commencer.

Nous le voyons en Tunisie amorcer une carrière dans les années 30 , la poursuivre en France où il fut adulé et consacré. Au lieu de retourner dans son pays natal il préfère demeurer en France occupée près de son amour qui d’ailleurs le repousse.

Le film n’a pas trouvé son public et ne l’a pas touché tant le scénario est abracadabrant. L’histoire ne reflète pas toute la réalité : le fait d’évoquer la présence de son frère dans le même camp reste une invention, puisque celui-ci Benjamin qui lui eut le reflexe de rester dans cette capitale n’est point mort avec son frère à lire la biographie de André Nahum sur ce sportif exceptionnel

Le reste est haché, pas toujours digeste comme le personnage de l’actrice jouée par une autre avec un accent italien, escamoté (la haine des juifs n’est pas plus présentée comme ses combats). Le pivot du film reste donc ce match insensé qui clôt la narration ou presque et qui reste le seul moment le seul moment intense.

L’Histoire méritait une autre approche, son histoire un regard différend et la reconstitution une plus grande crédibilité. Les points positifs du film restent l’évocation de ce boxeur oublié qui mourut à Auschwitz, et l’interprétation très convaincante de ce sportif Brahim Asloum boxeur français d’origine algérienne et Champion olympique à Sydney en 2000.

Sortie DVD mars 2014

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s