Le billet culturel d’Eva Naccache : LES ÉTRUSQUES – HYMNE À LA VIE-

Le sarcophage des Époux, vers 520-510 avant J.-C

LES ÉTRUSQUES – HYMNE À LA VIE-

par Eva Naccache

Le musée Maillol présente, jusqu’au 9 février, une exceptionnelle exposition consacrée aux Étrusques du IXe siècle au Ier siècle avant notre ère.

Les Étrusques constituaient un ensemble de cités-états prospères, aux mœurs raffinées, qui commerçait avec le monde méditerranéen, échangeant le fer de son sous-sol contre des objets finis. On a retrouvé des poteries mycéniennes du XIVe siècle avant notre ère prouvant l’importance maritime de l’Étrurie (en grec, les Étrusques se nommaient : tyrrenoï, d’où vient le nom de la mer tyrrhénienne).

Au XIXe siècle on fouille, au nord de Florence, de vastes tumuli géants à calottes rondes : ils recouvrent de somptueux tombeaux construits comme les palais de leurs riches commanditaires étrusques, remplis de tout ce qui rend la vie agréable.

Les Romains ont copié, puis phagocyté cette civilisation qui avait disparu.

Le musée Maillol propose une présentation par thème : commerce, échanges, banquets, éros, écriture, bijoux.

Nous pouvons admirer quelques pièces rares :

–        la tombe du navire emblématique de l’art de la fresque a été reconstituée ; elle présente un banquet avec danseurs jongleurs……un « hymne à la vie » ;

–        des bijoux d’or et d’argent enrichis d’ambre (provenant de la Baltique) et de pierres précieuses ont des fermoirs richement ouvrés représentant parfois des animaux fantastiques. De nombreuses fibules montrent les liens avec l’ensemble du pourtour de la Méditerranée et même du Moyen Orient ;

–        une vitrine est consacrée au vin, elle contient un superbe cratère grec, il servait à mêler au vin de l’eau, du miel et des herbes aromatiques ; une fine râpe en bronze permettait de corser la boisson avec du fromage ;

–        pour l’écriture : trois lamelles d’or découvertes ensemble portent la même dédicace à une déesse : l’une est rédigée en phénicien, la seconde en étrusque ancien, la troisième en étrusque moderne. Non ! il ne s’agit pas de l’équivalent de la pierre de Rosette, on a découvert l’alphabet étrusque, mais on connaît peu de vocabulaire et on ignore pratiquement la grammaire. Les textes nous restent incompréhensibles.

Nom – Prénom

Nous apprenons aussi que notre système de dénomination avec nom et prénom vient des étrusques.

Les premiers faux de l’Histoire ?

Nous ne pouvons quitter cette civilisation sans parler du « bucherro ». En vernissant et en cuisant des objets en terre, les potiers savaient leur donner l’aspect « cossu » du bronze patiné, peut-être les premiers faux de l’histoire.

Égalité homme – femme

Pour mon plaisir, je ne peux manquer de signaler que dans cette civilisation évoluée, il y avait l’égalité homme – femme pour la gestion des biens, l’héritage, le témoignage. Les épouses assistaient aux banquets et aux réjouissances, les tombeaux des époux confirment cette situation (très normale !!).

Bon plan : Entrée au Musée Maillol à -20%

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s