La vérité sur l’affaire Halimi


HalimiPar Roger Chemouni

Nous ne pouvons nier l’importance d’une telle entreprise littéraire et cinématographique qui permet de dénoncer la barbarie à visage humain qui ronge notre société, s’attaque à ses minorités. Lire la suite

Enseigner la shoah en classe de troisième, ou de l’importance du témoignage


Par Anne-Françoise De Gelas-Lubart*

enseigner et transmettreLe programme de troisième, en français, est un programme qui nécessite un questionnement important de la part des enseignants. En effet il concerne les XXe et XXIe siècles, c’est-à-dire que les faits tragiques les plus récents sont abordés à travers la littérature : les deux guerres mondiales, les régimes totalitaires, les génocides, la capacité de l’espèce humaine à s’autodétruire avec l’arme nucléaire… A travers ces thèmes bien sûr, c’est un autre regard sur l’homme que nous proposent les écrivains, un regard sombre et bien souvent pessimiste.

Lire la suite

Journée Nationale de la Déportation


Déportation 2013La Communauté israélite de Versailles et sa région commémorera

le Souvenir de la Déportation

le Dimanche 27 Avril 2014 à 9 heures précises

à la Synagogue de Versailles

10 rue Albert Joly

en présence des autorité religieuses, civiles et militaires

Nous vous remercions par avance de bien vouloir nous honorer de votre présence

Munich 1972 : Un survivant se souvient


Munich AffairsPar David Benhamou

Lors de sa sortie en 2005, le film « Munich », réalisé par Steven Spielberg, s’est vu nominé cinq fois aux Oscars et a été globalement encensé par la critique. L’œuvre débute par une représentation saisissante et intense des attentats de Munich, perpétrés au cours des Jeux Olympiques de 1972, qui se sont soldés par la mort atroce de 11 athlètes de la délégation israélienne. Par leur folie meurtrière, les terroristes du groupe Septembre Noir, affilié à l’Organisation de Libération de Palestine (OLP), ont entaché du sang d’Israël un évènement censé promouvoir la paix entre les nations.

Bien que s’appuyant sur des faits historiques, le film est en grande partie né de l’imagination de ses auteurs. Personne ne peut vraisemblablement reproduire ce qu’il s’est passé ce jour-là, sous quelque format que ce soit, si ce n’est les 5 survivants de la délégation israélienne qui étaient sur les lieux le 5 septembre 1972, et qui ont vécu ce cauchemar en première ligne. Lire la suite

MIZZA


pessah-matzaBonjour,

Une recette rapide et délicieuse de Pessah. Plutôt que de vous donner une recette traditionnelle, voici une recette israélienne originale et très simple à faire.

Vous utilisez une matsa comme une pâte à pizza, mettez dessus sauce tomate, fromage rapée, du thon, des olives… (le tout casher lePessah bien sur) et vous mettez au four (casherisé) à 180° pendant 10 minutes, le temps de préparer la table.

Voilà ces simples et c’est meilleur qu’une pizza ! CEB♦

PETIT QUIZ DE PESSAH


Par Mr le rabbin Arié Toledano

1°) Pessah tombe en date hébraïque :
A. 1er Nissan.      B. 15 Nissan.      C. 10 Nissan.
2°) Pessah dure en France :
A. 7 jours.      B. 8 Jours.      C. 9 jours.
3°) Le h’amets est interdit à Pessah depuis :
A. L’entrée de la fête.       B. La veille au soir.      C. La matinée qui précède.
4°) Une fois la farine et l’eau mélangés, la matsa doit être mise au four en moins de :
A. 10 minutes.      B. 15 minutes.      C. 18 minutes.
5°) Le jus de fruit pur mélangé à la farine peut devenir h’amets :
A. Vrai.      B. Faux.      C. ça dépent.
6°) Du h’amets mis à la cave peut être gardé sans faire la vente :
A. Vrai.     B. Faux.
7°) Que doit-on manger en souvenir de l’agneau pascal ?
A. L’afikoman.      B. Le Maror.      C. Le h’arosset.
8°) Qui a recueilli Moïse au bord du Nil ?
A. Sa mère.      B. Sa sœur.      C. La fille de Pharaon.
9°) Qui a été pendu le 2ème jour de Pessah ?
A. Pharaon.      B. Haman.      C. Ahachveroch.
10°) La Mimouna est une fête d’origine:
A. Biblique.      B. Rabbinique.      C. Populaire locale.
11°) Une matsa trempée dans l’eau est considérée comme h’amets :
A. Vrai.      B. Faux.
12°) Comment s’appellent les légumineuses qu’on ne consomme pas dans le rite ashkenaze :
A. Matsa achira.      B. Afikoman.      C. Kitniott.
BONNES REPONSES :
1B – 2B – 3C – 4C – 5B – 6B – 7A – 8C – 9B – 10C – 11B – 12C

Le Billet d’Eva : Clémenceau, « Le Tigre » et l’Asie 


clemenceaupar Eva Naccache

Nous connaissons « le père la victoire » ; celui des taxis de la Marne qui disait « la guerre est une affaire trop sérieuse pour la confier à des militaires ». Et l’homme ? Qui est-il ? Lire la suite

Joyeux Pessah en poème…


Par Lucie & Raphaël Ohayon

image-pessah poemeA Tous et toutes, Hag Pessah Casher Vessameah, בס’ ד 

Erev PESSAH 5774 a lieu cette année Lundi 14 Avril 2014 – לחים טובים ולשלום

 

Pessah, yetsiat mitsraim, Hag hammatsot, Hag Hah’érout ,

La Fête de l’embellie de nos demeures et de la cachrout,

Celle qui nous mobilise pour les nettoyages, tous et toutes,

Plus on travaille pour avancer, et plus encore on y ajoute,

Afin que la Bedikat Hamets ne laisse plus ni «safek» ni doute. Lire la suite

Talmud Torah : Pessa’h ou l’expérience de notre liberté (2014)


pessah-talmud torah 1Par Shimon Amzalag

Au milieu de la nuit du 15 Nissan de l’année 2448 depuis la création (1313 avant l’ère commune), alors que Pharaon refusait de libérer les Enfants d’Israël esclaves en Égypte, D.ieu infligea aux Égyptiens la dernière des dix plaies qui tua tous leurs premiers-nés. Ce faisant, D.ieu épargnait les Enfants d’Israël, « sautant par-dessus » leurs maisons » – d’où le nom de la fête : Pessa’h[1] signifie « le saut » en hébreu. Lire la suite

Le Billet d’Eva : De Watteau à Fragonard


de watteau a fragonard les fetes galantesPar Eva Naccache

Watteau est né à Valenciennes en 1684, il meurt de « phtisie » en 1721.

Après une courte période d’apprentissage, « il monte » à Paris. Il commence par peindre des saints devant la porte des églises ; son maître lui donne « trois livres par semaine et une soupe par jour. » Puis, il se formera chez Gillot, peintre de décors de théâtre ; il en sera marqué. Lire la suite