La vérité sur l’affaire Halimi

HalimiPar Roger Chemouni

Nous ne pouvons nier l’importance d’une telle entreprise littéraire et cinématographique qui permet de dénoncer la barbarie à visage humain qui ronge notre société, s’attaque à ses minorités.

En Janvier 2006, un adolescent, Ilan Halimi, est enlevé, séquestré violenté avant d’être remis en liberté semi moribond au point d’y laisser sa vie. Nous apprîmes que ce kidnapping visait un juif symbole de richesse pour beaucoup d’individus primaires désœuvrés et antisémites.

"Ilan appartient à l'Histoire de France"

« Ilan appartient à l’Histoire de France »

Le film est assez cossu pour convaincre, assez pathétique pour persuader. Il s’inspire d’ailleurs du livre et centre son action plus sur le désarroi d’une mère que sur le cauchemar d’un adolescent torturé sans pitié. Il souligne timidement – devenant moins accusateur que le livre – que le criminel est non seulement l’instigateur de cet acte abject, mais aussi les habitants témoins du déroulement de cette affaire qui se montrèrent aveugles, muets et sourds ; reproches auxquels s’ajoutent des critiques sur le fonctionnement trop timide, la non intervention d’une police pas toujours à la hauteur , et d’un accompagnement psychologique discutable.

Le livre va plus loin que le témoignage d’une mère désemparée, d’une citoyenne détruite . Il rappelle que la République est en danger quand elle ne peut défendre les siens dont les agresseurs se ressemblent.

Ce dytique est une arme pour le peuple pour lutter contre la haine et nous (tout représentant social, religieux, éducatif, parental) apprendre à enseigner à nos enfants un regard humain, fraternel et tolérant. RC♦

Roger ChemouniUn livre de Ruth Halimi (suivi de « la mort d’un pote » par Emilie Frèche) Pocket point 2009, réédité en 2014
Un film d’ Alexandre Arcady (sortie le 30 Avril 2014) d’après le livre et coadapté par Emilie Frèche

Publicités

Une réflexion sur “La vérité sur l’affaire Halimi

  1. Je tenais a signaler a propos du scandale Halimi, l’attitude ignominieuse d’Aymeric Caron à l’émission on n’est pas couche et qui répand régulièrement son fiel antisioniste a une heure de grande écoute . Face à A Arcady il s’est permis de faire un parallèle entre l’assassinat d’Halimi, ceux de Toulouse et, dit il, l’assassinat d’enfants Palestiniens par Israël. La direction de la chaîne a décidé de couper cette séquence, mais elle a été enregistrée. Nous ne pouvons pas laisser ce semeur de haine agir impunément !! Il nous faut rapidement envisager une action forte contre lui. Ne laissons rien passer! La rue française est de plus en plus antisémite et antisioniste !! Marc Lumbroso

    Envoyé de mon iPhone

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s