24 jours

24 joursUn film d’Alexandre Arcady
Sortie cinéma le 30 Avril 2014

Un livre de Ruth Halimi
(suivi de « la mort d’un pote »)
d’Émilie Frèche (Pocket point 2009, réédité en 2014)

Par Roger Chemouni

En Janvier 2006, un adolescent, Ilan Halimi, est enlevé, séquestré violenté avant d’être remis en liberté semi moribond au point d’y laisser sa vie. Nous apprîmes que ce kidnapping visait un juif symbole de richesse pour beaucoup d’individus primaires désoeuvrés et antisémites.

n°48 Juin 2014

n°48
Juin 2014

Le film est assez cossu pour convaincre, assez pathétique pour persuader. Il s’inspire d’ailleurs du livre et centre son action plus sur le désarroi d’une mère que sur le cauchemar d’un adolescent torturé sans pitié. Il souligne timidement – devenant moins accusateur que le livre – que le criminel est non seulement l’instigateur de cet acte abject , mais aussi les habitants témoins du déroulement de cette affaire qui se montrèrent aveugles, muets et sourds. Le livre va plus loin que le témoignage d’une mère désemparée, d’une citoyenne détruite. Il rappelle que la République est en danger quand elle ne peut défendre les siens dont les agresseurs se ressemblent.

Roger ChemouniCe dytique est une arme pour le peuple pour lutter contre la haine et nous (tout représentant social, religieux, éducatif, parental) apprendre à enseigner à nos enfants un regard humain, fraternel et tolérant. RC♦

Advertisements

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s