« J’ai rencontré un héros ! »


Hello Dolly BannerPar Eric Bouhnik

J’ai rencontré un héros, un héros que je connais depuis ma plus tendre enfance, un héros que j’ai toujours vu, là, à la synagogue, mais dont j’ignorais totalement le passé et les actes héroïques.

Exit Bruce Willis, ce héros ne ressemble pas à celui du film. Il est modeste, discret, vous savez cette discrétion, cette réserve, cette tsniout[1], cette anava[2] qu’ont les vrais hommes et femmes nés en Tunisie.

Lire la suite

Tou Bichvat 2015 : Opération « Fruits d’Israël »


Logo BBB’nai B’rith Versailles

Opération fruits d’Israël

En collaboration avec le B’nai B’rith IdF
pour la 3ème année consécutive

Luttons contre le boycott
des produits israéliens

 

fruits

 Achetez avant le :
Vendredi 16 janvier 2015

Récupérez vos fruits le :
Dimanche 1er Février 2015

 Achetez des fruits en provenance d’Israël
Parlez-en, faites découvrir les produits israéliens à vos amis
Les bénéfices de cette action seront reversés
à l’enfance défavorisée

Vous souhaitez participer à cette action envoyez-nous vos coordonnées :

Avec le bon de commande joint

Contactez-nous : bbvfruits@gmail.com

Jean-Jacques : 06 22 44 90 59

Vous avez dit : « LIMOUD ?? »


LimoudPar Claude Halber

Enfin un endroit où tous les juifs sont réunis ensemble ! De tous horizons, de toutes tendances, tous amis, mêmes s’ils sont croyants, incroyants, ceux qui s’interrogent, les zen, … Viennent à ce week-end, (ou seulement à ce dimanche), plutôt des jeunes, (mais aussi des enfants, ados, parents, grands-parents), soit environ six cents personnes, qui occupent un grand hôtel entier (et même deux), près d’Orly, d’un vendredi après midi au dimanche fin d’après midi. Cette année ce sera du vendredi 27 février au dimanche 1er mars 2015. Lire la suite

Un contestataire juif de la psychanalyse : Henri Baruk


Par Michel Smadja

henribarukIl n’est pas de théorie moderne (hormis le marxisme) qui n’est autant associée au judaïsme que la psychanalyse. Cette discipline prétend résoudre un grand nombre de troubles psychiques en opposition radicale des autres sciences et techniques psychiatriques et psychologiques. Un des plus prestigieux psychiatres français, le professeur Henri Baruk, s’est opposé très fermement à cette prétention, notamment dans les années 1970 où la psychanalyse s’imposait, en France, comme thérapie dominante.

Fils d’un grand aliéniste, Henri Baruk était éloigné de la tradition juive, comme les autres savants israélites de l’époque (Durkheim, Levi-Bruhl, Mauss, Bernheim). Les persécutions antisémites dont il eut à souffrir le font revenir à la foi de ses ancêtres1. Dans un petit livre édité en 1978 par les éditions ZICARONE et intitulé « La psychanalyse devant la médecine et l’idolâtrie », il dénonce la nocivité de cette théorie. Lire la suite

« Dans mes moments de vraie lucidité… »


Boualem SansalPar Boualem Sansal*

Orléans, 3 décembre 2014
Dîner du CRIF Région Centre

« Dans mes moments de vraie lucidité, de pessimisme me disent certains de mes amis, je vois l’évidence et je constate avec effarement que l’islamisme a gagné la partie et que la haine de l’autre, si parfaitement incarnée dans la haine du juif, explose dans le monde. Lire la suite

Hanouka ou « La victoire de la lumière sur l’obscurité »


OLYMPUS DIGITAL CAMERAPar le Rabbin Arié Tolédano

La fête de Hanouka s’invite au cœur de l’hiver et l’illumine durant huit jours. Mais revenons aux classiques pour évoquer cette fête qui n’a de trace que dans la littérature rabbinique. Citons ce passage du Michné Torah de Maïmonide : « A l’époque du second Temple, quand régnaient les rois impies (grecs Séleucides), ils avaient promulgué des décrets contre le peuple d’Israël, les empêchant de pratiquer leur religion. Ils ne les laissaient point s’adonner à l’étude de la Torah ni à la pratique de ses commandements, et s’étaient approprié leurs biens et leurs filles. Ils avaient saccagé le Temple et souillé les objets sacrés. Israël se trouvait en grande détresse du fait de cette oppression, jusqu’à ce que l’Eternel, D-ieu de leurs pères, les ait pris en pitié et les ait délivrés des mains de ses ennemis.  Les Grands-Prêtres, fils de Hachmonaï, avaient en effet pris le dessus, éliminé l’ennemi et ramené la royauté à Israël durant plus de deux cents an, jusqu’à la destruction du second Temple ». Lire la suite

Il était une fois un timbre en Palestine …


Timbre Palestine 1925

Tout est dans les lettres אי (EI)
à l’extrême gauche du texte en hébreu

Un journaliste libanais, Taghrid Atallah, dans un article publié en 2011 sur le site Al-Akhbar, indiquait que les inscriptions figurant sur un vieux timbre-poste de Palestine, veulent dire « terre d’Israël ».

Personne ne songera à accuser le site Al-Akhbar ou son journalisme de collusion avec le sionisme. Le Liban interdisant toute normalisation avec Israël, le directeur du site et le journaliste seraient immédiatement arrêtés et jetés en prison. Lire la suite

Le Billet d’Eva : « Giovanni Palatucci : Juste ou non ? »


Giovanni PalatucciPar Eva Naccache

Avec les différentes commémorations de la paix, des « affaires » voient le jour. Celle de Giovanni Palatucci a intéressé le très sérieux journal « Historia ».

Palatucci est né en 1909 en Campanie dans une famille pratiquante ; deux de ses oncles sont religieux. Après des études de droit, il déclare à son père qui le rêve avocat « Je veux aider les gens sans me faire payer ». C’est le moment où Mussolini veut transformer l’Italie en État totalitaire. Lire la suite

Créteil : horreur, malheur !


FRANCE-ASSAULTPar Kareen Claire

Qui détient le pétrole, le foot, les plus beaux sites et monuments français, le luxe international, les trois quarts de la planète, qui vend et achète des femmes de 6 à 30 ans , qui ? Alors, ceux qui pensent que nous les juifs avons l’argent, sont mal renseignés !! Y en a marre !!!! !!! Que la France arrête de jouer avec les mots et de nous prendre pour des imbéciles heureux ! Depuis plusieurs années, c’est la haine du juif qu’ on laisse monter allègrement sans obstacle et sans tabou !! Ilan Halimi , l’affaire Sandler , et puis M’bala Dieudonné qui n’a qu’ à changer les initiales ZOA ( Zionist Organisation Anti ) de son show puant pour être encore sur scène. Et puis Créteil , Bruxelles , Paris , Lyon, et puis les « milliers de jeunes français partis en Syrie pour apprendre à tuer du juif « !! Et aujourd’hui, ma fille qui se prend une colle parce qu’elle refuse d’inscrire son nom de famille parce que « j’ai peur maman, j’ai peur ! Je veux changer de nom …! »
Alors kareen claireque la France assume sa descente aux enfers et se remette vite en question avant que le diable ne l’emporte complètement !! A se demander si la France n’est pas de la partie finalement ?? J’ai honte, j’ai honte !! Au lieu de lutter contre la misère, la faim, la maladie et les inégalités !!!!!!! KC

Kareen Claire : auteur, compositeur, interprète, chef de choeur

Nouveau Clip

Vient de paraître : « Antisémitisme dans la France profonde »


l'antismitisme dans la France Profondede Franck Goldberg

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon livre « Antisémitisme dans la France profonde « (éditions Le Bord de l’eau).

Ce livre n’est pas pour commenter la période actuelle. Il s’agit d’une histoire humaine que l’on a voulu étouffer, l’ironie de l’histoire.

Ce récit raconte l’histoire de l’auteur et de sa famille en France avec un chapitre en Afrique, où l’auteur a vécu. Car c’est à Kinshasa qu’il sera convoqué comme Juif, devant un tribunal pénal par son propre patron, dans l’unique but de le faire condamner et emprisonner pour échapper à ses responsabilités d’employeur. Il quitte l’Afrique avec l’aide de l’ambassade et du consulat de France et parvient à retourner en France pour se défendre. A son retour en France, alors qu’il se remet de cet épisode, il acquiert une vieille maison en centre-ville à Orléans, jusqu’à ce qu’un acte antisémite bouleversant soit commis une nuit à son domicile et que l’histoire de la famille ne le rattrape. Il est comme happé par l’inscription laissée sur sa porte qui le renvoie aux images les plus sombres de l’histoire…

Le texte est dédié à la petite fille habillée d’un manteau rouge que Schindler voit d’une colline, lorsqu’il assiste à la rafle des juifs du ghetto de Cracovie, et que Spielberg a filmée.FG