La joie de Pourim au Talmud Torah

Pourim au Talmud torah 2015 VersaillesPar Shimon Amzaleg

Ce dimanche 1er mars, au Talmud Torah de Versailles, l’ambiance était à la fête et à la joie. Au programme : musique, morceaux de guitare joués par un des élèves, distribution de mishloah manot (cadeaux alimentaires de Pourim), de masques en provenance directe d’Israël, de beaux cadeaux, buffet…. 

Chaque enfant a reçu un cahier avec le texte de la Meguila d’Esther [1]  incluant un jeu éducatif pour s’approprier et reconstituer en vignettes l’histoire de Pourim. Mais ces réjouissances a l’occasion de Pourim, cette fête et cette joie des enfants sont bien plus qu’une simple activité du Talmud Torah.

En effet, nos Sages enseignent que le Miracle de Pourim, qui renversa le décret divin pour les Juifs, de la mort à la vie, physiquement et spirituellement, fut provoqué par le fait que Mordekhaï [2] avait rassemblé 22 000 enfants juifs pour leur enseigner la Torah et implorer avec eux la miséricorde de leur Père Céleste. Il implanta en leur cœur un profond sentiment d’abnégation, si fort qu’ils s’écrièrent tous à l’unisson : « Dans la mort comme dans la vie, nous serons avec toi, Mordékhaï ! »

Rappelons-nous que Mordekhaï était l’un des dignitaires du Sanhédrin [3], le plus grand Juif de son temps, tant dans l’érudition, la piété et tous les attributs possibles de grandeur, tel Moïse en son temps. Malgré cela, il mit tout de côté pour renforcer les fondements de l’éducation, allant en personne enseigner la Torah avec piété et don de soi aux petits enfants.

Le Rabbi de Loubavitch enseigne que le profond message que ceci recèle pour nous est le suivant : quelle que soit la situation de chacun d’entre nous dans la vie, quelle que soit l’importance de ses activités, chacun et chacune a un devoir primordial de consacrer au moins une partie de son temps et de ses forces à la plus importante des causes : sauver notre jeune génération en implantant en elle la dévotion pour tout ce qui est saint et a été sacré pour nous depuis le temps où nos ancêtres ont reçu la Torah au mont Sinaï, une dévotion telle qu’elle implique le sacrifice de soi. Vous, les parents et donateurs du Talmud Torah de Versailles, êtes les partenaires de cette mission sacrée qui nous tient tant a cœur. En inscrivant vos enfants au Talmud Torah, en encourageant leurs amis juifs a venir également découvrir leur héritage et leur identité au Talmud Torah, en vous intéressant a ce que vos enfants apprennent le dimanche matin et de mille et une autre manières encore, vous permettez au message de Mordekhai de se perpétuer.

Simon AmzalegC’est uniquement de cette façon que nous pourrons assurer tous ensemble que cette jeune génération restera fidèle à D.ieu et à Sa Torah, et, par là même, assurer la pérennité de notre peuple. De plus, c’est en cela que réside notre force contre tous les « Haman »[4] de l’Histoire et notre sécurité sous la protection divine. S.A

Joyeux Pourim à tous !


Les notes sont de la rédaction :
[1] Histoire d’Esther, récitée lors de la fête de Pourim

 

[2] Mardochée

[3]Sanhédrin : tribunal religieux et civil
[4] Haman : ministre du roi Assuérus ayant juré de la perte des juifs

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s