Guerre et paix sur le Golan

« Guerre et paix sur le Golan » par un abonné d’h@keshet .Très instructif !

Boker Tov Yerushalayim

Quand la Galilée est écrasée de chaleur, il ne faut pas aller sur le plateau du Golan, c’est pire! Et c’est pourtant ce que nous avons fait.

Nous avions une bonne raison, une visite familiale au kibboutz Ein Zivan. Là encore, nous étions à peu près les seuls sur la route.

Au kibboutz, une odeur douce amère nous attendait, celle du chocolat. Eh oui, un des meilleurs petits ateliers artisanaux de chocolats se trouve sur le Golan: les chocolats de De Karina.

golan chocolat
Quand vous les aurez dégustés, les caves Pelter sont juste à côté. C’est une affaire familiale: les Pelter, des agriculteurs du moshav Tsofit,  se sont reconvertis avec succès dans le travail du vin . Si leur principale vigne se trouve à Ein Zivan, ils en possèdent d’autres à Mitzpe Ramon dans le Neguev ainsi que dans les monts de Jerusalem et dans la vallée de Kedesh en Galilée. En…

View original post 1 099 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “Guerre et paix sur le Golan

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s