Le baluchon

leadImagePar Michel Smadja

ISRAËL : « Désespoir arabe »
« Les habitants de Syrie quittent leur pays, les arabes d’Israël préfèrent poignarder les Juifs qui ont créé un pays où il fait bon vivre. Lorsque l’on est désespéré, on ne se révolte pas ; on prend son baluchon et on va en Allemagne. »

La presse : « Les provocations des colons, les humiliations liées à l’occupation israélienne, la brutalité de la répression, la manière forte du gouvernement israélien renforcent le désespoir et la violence des jeunes Arabes vivant en Israël ».

Tel est le discours dominant dans les médias européens ! Les mêmes qui applaudissent l’exode des millions de désespérés vers l’Allemagne, l’Angleterre et la Scandinavie, saluent la révolte des couteaux.

Comme les dirigeants européens, l’élite israélienne (de culture européenne) pense que la résolution des conflits et des crises peut se faire par la négociation et le compromis. Or chacune des concessions israéliennes a entraîné de graves conséquences à l’encontre de l’État d’Israël et du judaïsme.

Les principales concessions israéliennes n’ont pas eu de contrepartie arabe :

  1. Échanges de populations : Après la guerre d’indépendance, Israël a totalement intégré les réfugiés juifs des pays arabes. En revanche les réfugiés arabes continuent à croupir dans des camps, quatre générationpeace-and-loves après.
    Les dirigeants israéliens ont renoncé d’exiger le rapatriement de ces réfugiés par les pays arabes. Ainsi que le dédommagement des spoliations subies par les Juifs obligés de quitter ces pays.
  2. Le concept de Palestine : complètement ignoré dans la culture arabe et islamique. Il a, certes, été utilisé par le mouvement sioniste qui n’osait pas à l’époque pré-étatique, évoquer, officiellement, le Pays d’Israël. Cela ne change pas le fait qu’un soi-disant pays palestinien est aussi artificiel que la Libye, l’Irak et la Syrie.
    Là aussi les dirigeants israéliens ont accepté cette imposture.
  3. En conséquence, les territoires conquis par l’armée israélienne en 1967 sont considérés comme territoires palestiniens, alors qu’ils furent des territoires occupés par l’armée bédouine de Transjordanie (également État artificiel) et l’armée égyptienne pour la bande de Gaza.
    La gauche, les médias et les intellectuels israéliens ont validé cette fiction.
  4. Lors de la conquête de Jérusalem, le général Dayan ne voulant pas de « Vatican » a confié la gestion des mosquées érigées sur le Mont du Temple (pourquoi privilégier l’expression « esplanade des mosquées ») au WAKF musulman. Toujours dans l’esprit respectueux qui caractérise l’islamisme vis-à-vis des autres cultures, cet organisme a complètement déblayé les sous-sols des lieux pour aménager une mosquée souterraine. Des tonnes de matériaux d’une valeur archéologique inestimable ont ainsi été dispersées dans la nature.
    Le gouvernement israélien a laissé faire
  5. Les Arabes, citoyens israéliens, sont représentés au parlement par une liste ethnique qui va du parti communiste aux islamistes. Ses membres ne se gênent pas d’appuyer ouvertement les actes les plus hostiles à l’égard l’État d’Israël.
    La cour suprême, si prompte à dénoncer toute revendication juive laisse faire avec une parfaite indifférence.

En fait la désespérance arabe se retrouve dans tous les pays du monde arabe. Comme on l’a compris aujourd’hui, l’analyse d’Albert Camus était la bonne1 ; même le FLN, il y a plus d’un demi-siècle, se battait pour l’irrédentisme islamique et non pas pour le développement économique et la liberté individuelle.

Heureusement la raison principale de cette arriération finit par émerger. Le soutien et l’immunité scandaleux dont bénéficie l’Arabie dite saoudite (parle-t-on de l’Angleterre windsorienne et ses sujets des windsoriens)2 depuis la funeste alliance entre Franklin Roosevelt et cet état féodal, théocratique et esclavagiste. MS♦

Michel Smadja1 voir le livre d’André Hussey, «  Insurrections en France », L’Artilleur
2 La famille régnante d’Arabie se nomme Saoud et donne son nom au pays. Si on suit cette logique, on devrait nommer les Anglais, les Windsoriens du nom de leur famille régnante !

Articles de Michel Smadja

Publicités

Une réflexion sur “Le baluchon

  1. Excellent article pour le réveil des somnolents.
    Neville Chamberlain devrait avoir sa statue:
    – A la Cour Suprême d’Israel
    – Dans les ministères occidentaux des AE
    – Dans les médias dits dominants, en fait dominés.

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s