« J’ai rencontré une femme formidable ! »

ajcfPar Jean-Jaques Hadjadj

J’ai rencontré Madame Jacqueline Cuche, Présidente de l’A.J.C.F[1]
(Amitié Judéo-Chrétienne de France)et c’est un jour que je n’oublierai pas.

Le thème de cette rencontre était :
« Le dialogue Judéo-Chrétien, Avancées et défis. »

J’avais déjà été très agréablement surpris, en juillet dernier, par la prise de position de l’A.J.C.F qui a fermement dénoncé la lamentable déclaration de l’Unesco[2], soutenue par le gouvernement français, qui décrétait la non judéité du Kotel (mur occidental du temple appelé, à tort par certains : « mur des lamentations »).

Comme Jules Isaac et Edmond Fleg, fondateurs de l’A.J.C.F. en 1948, Haïm Korsia[3] est cité par Jacqueline Cuche comme un artisan actif de la réconciliation et de la reconstruction interreligieuse.

Quels sont aujourd’hui les avancées du dialogue Judéo-Chrétien ?
Madame Cuche précise d’emblée que le sujet ayant déjà été traité par les Juifs, Protestants et Orthodoxes, c’est exceptionnellement du point de vue des Catholiques qu’elle s’exprimera :

L’Église n’a jamais vraiment osé avoir une position claire vis-à-vis du judaïsme, même si dès les premiers siècles du Christianisme, des rapprochements ponctuels entre certains évêques et rabbins ont eu lieu.

On a coutume de dire que, pour les Catholiques, le dialogue judéo-chrétien commence avec Nostra Aetate. Il est en réalité le fruit d’une longue préparation qui remonte à plusieurs décennies et à la réflexion de pionniers, tant juifs que chrétiens.

Jules Isaac

Jules Isaac

L’exigence de conversion des Juifs par le Vatican, ainsi que l’accusation de peuple déicide ont été abandonnés.

Il faut bien convenir que beaucoup de conceptions chrétiennes viennent du Judaïsme et que Jésus, Marie, pratiquement tous les Apôtres et les premiers Chrétiens étaient Juifs.

L’Église a prôné la persécution des Juifs pendant presque deux millénaires. Cela doit être réparé et Jean-Paul II l’a fait en demandant le pardon des Juifs.

Quels défis sont encore devant nous ?
Il est hors de question d’oublier un jour la Shoah qui est un avertisseur, car l’homme est et sera toujours capable de telles horreurs.

Le D.ieu d’Israël est le même que celui des Chrétiens.
L’élection du peuple Juif fait partie du pacte entre l’Éternel et Abraham ; tant pour la terre d’Israël que pour les devoirs envers Lui ! Les Chrétiens n’ont pas tous compris qu’ils étaient inclus dans cette élection.

Les Chrétiens doivent se faire expliquer les raisons de certaines spécificités propres au judaïsme : le Shabbat, la Cacherout, Pessah etc.

Les Chrétiens doivent aussi tenter de comprendre pourquoi les Juifs n’ont pas suivi Jésus !

Les juifs attendent toujours l’arrivée du Messie alors que les chrétiens disent qu’il est déjà venu ! Chacun a raison selon sa croyance.

Et l’État d’Israël ?
Il est mensonger de considérer l’État d’Israël comme un Goliath opprimant les Palestiniens alors qu’Israël est entouré de pays hostiles, dont certains ne rêvent que de sa disparition.

Il faut travailler sur l’importance du lien entre les Juifs et la terre d’Israël, rappelée par les Juifs dans leurs prières quotidiennes depuis plusieurs millénaires.

*** Lire les articles de Jean-Jacques Hadjadj ***

Il faut soutenir Israël et les efforts des Juifs et des Arabes qui coopèrent tant en Israël qu’à l’étranger dans de nombreux domaines comme l’enseignement, l’économie, les arts, etc.

Pour conclure, Madame Cuche a cité la légende Juive des trente six justes qui font que le monde tient.

Ce petit compte rendu d’une si belle conférence est loin d’être exhaustif tant le contenu était dense. Les thèmes abordés se retrouvent également dans son discours du Colloque de Stanceni (Roumanie), en août 2015, que l’on peut savourer ici.

Ce qui m’a le plus touché dans cette soirée, c’est la personnalité et le style de Madame Jacqueline Cuche : clair, simple, direct et franc.

Pour moi, qui dois souvent argumenter avec quelques-uns qui, au nom d’une certaine liberté de penser, oublient complètement leur devoir de réflexion et d’honnêteté envers les autres et eux-mêmes, j’ai trouvé à l’A.J.C l’écho de mes propres paroles

Nous avons, ensuite, échangé avec Madame Cuche sur son combat et sa position devant la résurgence d’un certain antisémitisme encore lié aux notions de « peuple déicide » et « élu », ainsi que sur le conflit israélo-palestinien qui brouille les cartes…

Ma constatation ce soir est que l’Amitié Judéo-Chrétienne fait, sans tapage, un travail remarquable d’amour et d’humilité.

C’est un exemple à suivre et à soutenir, à commencer par votre serviteur.

Merci encore à Madame Cuche et à l’AJC de Saint-Germain en Laye pour leur chaleureux accueil. JJH

Voir également : Textes de Jacqueline Cuche

Jean-Jacques Hadjadj[1] www.ajcf.fr
[2] Voir le discours de Samuel Sandler devant l’AJC
[3] Grand Rabbin de France

Publicités

2 réflexions sur “« J’ai rencontré une femme formidable ! »

  1. Les Versaillais me connaissent bien et je me suis marié il y a 15 ans à la synagogue de Versailles.

    Ce qu’ils ne savent pas, c’est que, depuis plusieurs années déjà, j’interviens régulièrement au sein des séances de l’AJCF de Paris-Est, dans le 12ème et mon interlocuteur est souvent le Père Yves Simoëns, S.J., jésuite et enseignant au Centre Sèvres à Paris. C’est vous dire la qualité des échanges, qui profite bien entendu à l’assistance.

    Nonobstant les critiques venant de ma propre communauté.

    J'aime

  2. Que ça fait du bien, de lire un article pareil. Une position positive, des regards bienveillants, lucides, libres de préjugés.
    Une chance d’avoir une telle personnalité à la tête de l’AJCF. Merci Madame Cuche pour ce que vous êtes et merci à l auteur de cet article.

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s