« Un Mur pour un peuple ! »

Transmis par Neve Shalom

Suite aux récents événements qui ont eu lieu devant le Kotel concernant le port de Sifré Thora par des femmes, nos amis et voisins de Saint Germain en Laye (Yvelines), le mouvement massorti Neve Shalom nous ont transmis leur point de vue. Sans prendre parti d’aucune manière sur le bien fondé des actions des uns et des autres, et dans un but informatif, « Regards Juifs de Versailles » a décidé de publier ce texte. LR♦

 


neve-shalomChers amis,

Vos n’êtes probablement pas sans savoir qu’après des années de lutte et de tractations, le Cabinet ministériel d’Israël, avec l’appui de son Premier Ministre, Benjamin Netanyahou, a en janvier 2016 donné son accord à la création d’un espace permanent de prière mixte au Mur occidental (Kotel ha-maâravi), à la droite de l’arche de Robinson. Cet accord historique devait offrir une légitimité officielle aux courants modernistes, les mouvements Massorti et Reform en ce lieu hautement symbolique, point focal de l’ensemble du monde juif.

Les diverses institutions du mouvement Massorti dans le monde apportent depuis toujours leur soutien à la promotion d’un judaïsme pluraliste en Israël, soucieux d’honorer l’observance traditionnelle (« massorti », rappelons-le, signifie « traditionnel ») tout en faisant droit aux valeurs de progrès du monde occidental lorsqu’il promeut la dignité humaine, le dialogue des cultures, le respect des consciences, l’égalité des hommes et des femmes. Pour nous, ces valeurs, loin d’être contraires au judaïsme, en sont l’expression visionnaire. Nous honorons le droit des fidèles qui souhaitent la séparation des sexes lors des prières, mais estimons être également en droit de proposer la tenue d’offices où la participation active des femmes est admise au sein de l’assemblée au même titre que celle des hommes, et où les membres d’une famille ou d’un groupe d’amis peuvent prier dignement côte à côte, selon la coutume des communautés modernistes de par le monde.

Hélas, cet accord si essentiel pour le pluralisme en Israël est aujourd’hui mis à mal. En effet, le Ministère des Affaires religieuses, qui a pour vocation de gérer les Lieux saints, s’est refusé à émettre un décret d’application de l’accord, certains membres de la coalition, issus des partis ultra-orthodoxes, ayant menacé de quitter le gouvernement en cas d’application.

Toutes les communautés Massorti d’Israël ont signé une lettre faisant appel au soutien des membres des communautés Massorti de par le monde, et de tous ceux qui soutiennent cette approche pluraliste : « Un Mur pour un peuple ! » Nous devons exprimer notre indignation, souligner notre refus de toute exclusion et montrer que nous ne sommes pas indifférents à ce qui se passe en ce lieu si cher à tous les cœurs juifs. Nous pouvons nous défendre et montrer que nous aussi, juifs Massorti ou de sensibilité moderniste, sommes capables de faire entendre notre voix, refuser les manœuvres politiciennes et la mainmise religieuse des courants les plus radicaux.

L’État d’Israël est encore en cours d’édification pour tout ce qui concerne le droit aux différents courants du judaïsme de s’exprimer librement et d’obtenir la même reconnaissance de statut. Il dépend largement de nous que l’État d’Israël puisse réaliser son ambition de constituer un foyer pour les juifs de toutes les familles spirituelles, sans ségrégation.

Vous pouvez en quelques clics faire entendre votre voix en vous joignant à la pétition : http://masorti.org/equality-at-the-kotel/

Cordialement,

Rabbi Julie Schonfeld
Executive Vice President
Rabbinical Assembly

Rabbi Philip S. Scheim
President
Rabbinical Assembly

 

Publicités

2 réflexions sur “« Un Mur pour un peuple ! »

  1. Que ceux qui ‘menacent’ de quitter le gouvernement en cas d’application du décret voté par ledit gouvernement, le quittent ! Il serait temps d’appliquer – dans le pays le plus démocratique de la région – une séparation du monde religieux et du monde laïc dont le projet démocratique ne semble pas convenir à tous !

    J'aime

    • Pas si simple… La démocratie n’a pas grand chose à voir ici. Il faut plutôt regarder du côté du système électoral à la proportionnelle intégrale, qui ne dégage aucune majorité et qui implique nécessairement des coalitions parfois de type « carpe et lapin ».

      J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s