« Un bout d’histoire de Versailles est parti avec Éliane Belais »


Eliane Belais

Eliane Belais

Par Mireille Benhaiem*

La disparition de notre Chère Amie m’offre une occasion d’écrire un pan de l’histoire de notre communauté dans les années 1960-1970.

Au début des années 1960, la synagogue de Versailles s’est remise à fonctionner régulièrement, grâce à l’arrivée massive des juifs d’Afrique du nord. Nous sommes arrivés à Versailles en 1961, Charles et Eliane Belais en 1962 de Constantine, comme Manon et André Chetrit à la même époque, André et Colette Chiche aussi. Gérard et Maryvonne Nahon étaient en France depuis longtemps. Sous l’impulsion de Gérard Nahon, nous avons créé le centre communautaire ; André Benhaiem, mon époux, en a été le premier président. Lire la suite