Les chrétiens d’Orient


Noun chrétiens-dorientPar Eric Bouhnik

De qui parle-t-on ?

Le christianisme est né et s’est d’abord développé dans la partie orientale de l’empire romain. C’est à Antioche, alors capitale de la province romaine de Syrie que les disciples de Jésus auraient pour la première fois reçue le nom de « chrétiens ». Lire la suite

Gâteau aux noix spécial Pessah


Ingrédients :

5 œufs

150 g de cerneaux de noix

Plus 50 g de cerneaux de noix

150 g de sucre

1 pincée de sel

Préparation

Mettre tous les ingrédients sauf les 50 g de noix dans votre mixer. Mixer (sur un thermomix 30 secondes vitesse 6/10) puis rajouter les 50 g de cerneaux de noix et remixer (thermomix 5 secondes vitesse 4).

Mettre dans un moule et dans un four prechauffé à 180• pendant 30 minutes. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau ou mieux avec une pique à apéritif (ça laisse moins de trace) et déguster…

 

« J’ai rencontré un héros ! »


Hello Dolly BannerPar Eric Bouhnik

J’ai rencontré un héros, un héros que je connais depuis ma plus tendre enfance, un héros que j’ai toujours vu, là, à la synagogue, mais dont j’ignorais totalement le passé et les actes héroïques.

Exit Bruce Willis, ce héros ne ressemble pas à celui du film. Il est modeste, discret, vous savez cette discrétion, cette réserve, cette tsniout[1], cette anava[2] qu’ont les vrais hommes et femmes nés en Tunisie.

Lire la suite

Au menu : « Le Boulou de Sfax et les Cacks »


Par Eric Bouhnik

boulouC’est une recette rare, très peu connue. Ce « gâteau » est un peu le Gefiltefish ashkénaze, il faut être né avec pour l’apprécier.

INGRÉDIENTS : 

-50 g. de graines de sésame
-150 g. d’amandes non mondées
-150 g. de noisettes
-50 g. de pistaches
-50 g. de pignons
-2 oranges
-750 g. de semoule moyenne
-1 pincée de sel
-1 cuiller à café de bicarbonate de soude
-20 cl d’huile d’arachide
-250 g. de sucre en poudre
-2 cuillers à soupe d’anis vert en poudre
-2 cuillers à soupe de fenouil en poudre
-50 cl d’eau
-250 g. de raisins secs.

*** Retrouvez les autres publications d’Eric Bouhnik ***

PRÉPARATION :

-A l’aide d’un pilon, concasser grossièrement les amandes, les noisettes et les pistaches. Mettre de côté une légère poignée d’amandes entières et de sésame pour la décoration.
-Râper le zeste des 2 oranges puis en extraire le jus.
-Dans un grand saladier verser la semoule, le sel, le bicarbonate, l’huile et bien mélanger. Ajouter le sucre en poudre, l’anis et le fenouil, l’eau, le jus d’orange et mélanger à nouveau.
-Verser les raisins secs, les noisettes concassées, les pignons et les graines de sésame, remuer à nouveau le tout. La pâte a la consistance d’un « béton armé ». Il a d’ailleurs valu à l’humoriste Harry d’avoir des problèmes avec la sécurité israélienne, comme objet suspect… Mazé Bolo ?
-Préchauffer le four à 160 degrés. (Voir la cuisson)
-Huiler le moule et y verser la préparation
-Avant de mettre au four : faire des parts de 5 cm de côté (en carrés ou en losanges), enfoncer une amande au milieu de chaque part puis saupoudrer de la petite poignée de sésame
-Mettre au four pour 45 minutes.

CACKS, COURONNE ET DOIGTScouronne

INGRÉDIENTS :
-250 g de fécule de pomme de terre
-250 g de farine
-1 paquet de levure.
-3 œufs
-200 g de sucre en poudre
-1 verre d’huile (1/2 verre de Nutella ou 1 bouchon Thermomix)
-1 p. de sucre vanille
-Extrait d’amande amer ou anis, orange amère au choix pour parfumer.

PRÉPARATION :
-MélangEric Bouhniker tous les ingrédients et pétrir un court instant jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte à modeler
-Former les cacks ou Couronnes et doigts
-Enfourner à 180 ° pendant environ 15 mn.

Shabat Shalom !

Discours de Bar Mitvah d’Elior Bouhnik


EliorPar Elior Bouhnik

Avant de commencer, j’aimerais dédier ma Bar Mitvah aux enfants tués, assassinés parce qu’ils étaient juifs, et qui n’ont pas pu célébrer leur Bar ou Bat Mitsvah :

Les trente-quatre enfants de Louveciennes, raflés et déportés le 31 juillet 1944 (dernier convoi du camp de Drancy) ; les enfants de Versailles déportés et assassinés notamment Adolphe BENHAMOU 8 ans, Amélie GOLDMANN 2 ans, Marcelle HOULY 11 ans et Roger SIMON 8 ans; et de nos jours assassinés à Toulouse Myriam MONSONEGO 7 ans, Gabriel SANDLER, 3 ans et Arie SANDLER 6 ans avec qui j’ai eu la joie de jouer et le bonheur de les rencontrer.

Je vais à présent allumer deux bougies en leur mémoire. Lire la suite

Keiss Kuchen ou Vatrouchka ou Gâteau au fromage blanc


Gateau fromagePar Eric Bouhnik

Le Talmud dit qu’il n’existe pas de fête sans nourriture et sans boisson.

Maimonide disait qu’il était important de préparer les mets et de les manger avec un esprit en paix. Il insistait sur l’importance d’une nourriture saine et bien préparée, sur les bienfaits médicinaux de chaque aliment. Il disait également que prendre ses repas en agréable compagnie rendait les gens plus heureux et sereins.

n°48 Juin 2014

n°48
Juin 2014

Quand une famille juive ou des amis se réunissent pour manger ensemble les plats de fête, ceux-ci sont souvent remplis de réminiscences de pays traversés, de nostalgie de parents ou grands-parents qui préparaient ces plats avec beaucoup de minutie et d’attention, d’odeurs, faisant appel à notre mémoire émotionnelle ainsi qu’à nos cinq sens…

Shavouot constitue l’occasion de partager des repas à base de laitage, bien qu’aucune règle ne précise comment procéder.

Il existe différentes explications quant au fait de prendre des mets à base de laitage. Certains disent que les hébreux après le don des dix Paroles étaient comme de jeunes enfants (une renaissance), d’autres affirment que les hébreux s’étaient absentés longtemps pour recevoir ces Paroles, et qu’à leur retour le lait avait tourné et commençait à se transformer en fromage et l’adoucirent avec du miel, certains prétendent que c’est parce qu’il rappelle le Lait et le Miel du Chir achirim[1], on dit aussi que c’est parce que le lait abonde au printemps…

Quelle que soit l’explication que vous préférez, voici une superbe recette que je réalise depuis de nombreuses années et qui donne un gâteau meilleur que rue des Rosiers.

Concernant les règles de Kashrout avec les produits laitiers et notamment le fromage, je vous conseille vivement d’acheter vos produits dans un magasin Cacher pour éviter la présure utilisée très souvent pour cailler le lait. (Présure : coagulant d’origine animale extrait du quatrième estomac (caillette) de jeunes ruminants (enzyme).

Préparation 30 mn
Cuisson : 1 h 30

Pâte
200 g de farine
150 g de beurre ramolli
100 g de sucre
1 œuf entier
Une pincée de sel

Farce
500 g de fromage blanc (lisse)
200 g de fromage frais de vache légèrement salé
1 petit pot de crème fraiche
170 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
4 oeufs
4 cuillerées à soupe de farine
Le jus d’un 1/2 citron
20 g de beurre
Une poignée de raisins secs
1 cuillerée à soupe de Slivovitch ou autre alcool

Pour la pâte
Mélangez la farine, le sucre, le sel, le beurre ramolli, l’oeuf.
Travaillez en pétrissant d’abord le centre, puis le tout.
Étalez la pâte au rouleau, et foncez (pas trop vite) un moule rectangulaire de 30 cm

Pour la farce (on ne rigole pas)
Séparez les blancs des jaunes (sans aucun racisme), et montez les blancs en neige. Faites gonfler les raisins secs dans de l’eau chaude. (Cela donnera ce que mon fils appelle, des crottes de nez).
Mélangez le fromage blanc, le fromage frais, la crème fraiche, les jaunes d’oeufs, le sucre en poudre, le sucre vanillé. Ajoutez le jus du citron, le beurre fondu et l’alcool.
Travaillez au batteur le tout quelques minutes et incorporez la farine.
Rajoutez les raisins secs et les blancs en neige (délicatement pour un delicatessen).
Versez dans le moule et faites cuire à feu doux (150°) pendant 1 h 30. Vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau.

Eric BouhnikOn peut le servir tiède pour les gourmands mais je le préfère froid, (même après une nuit au frigo, il sera encore meilleur) en carré de 6 centimètres de côté.

Bon Appétit

EB♦

 

[1] Cantique des Cantiques

MIZZA


pessah-matzaBonjour,

Une recette rapide et délicieuse de Pessah. Plutôt que de vous donner une recette traditionnelle, voici une recette israélienne originale et très simple à faire.

Vous utilisez une matsa comme une pâte à pizza, mettez dessus sauce tomate, fromage rapée, du thon, des olives… (le tout casher lePessah bien sur) et vous mettez au four (casherisé) à 180° pendant 10 minutes, le temps de préparer la table.

Voilà ces simples et c’est meilleur qu’une pizza ! CEB♦

Musiciens en exil (www.proquartet.fr) (esther-europe.eu)


ProQuartet s’est associé au projet européen « ESTHER » (European Strategies for Holocaust Remembering), soutenu par la commission européenne et la Ville de Paris. Lire la suite

Recette des Souvganiots (pour hannouca)


souvga

n°46 Déc 2013

n°46
Déc 2013

Par Eric Bouhnik

Dans la rubrique Beteavon autrement appelée Good Luck, nous donnerons des recettes de cuisine juive. Ses recettes font parties intégrantes de notre culture, de notre patrimoine. Nous avons voyagé à travers le monde et souvent, si les langues des pays traversées ont été oubliées, les recettes, elles sont restées.

Si vous avez une recette à nous communiquer, n’hésitez pas, envoyez la par mail à l’adresse suivante : newKeshet@120ans.eu ou communiquez les nous par écrit NewKeshet 10, rue Albert Joly 78000 VERSAILLES. La seule condition à sa publication est que le Comité de Rédaction puisse la réaliser et la goûter. Voici pour commencer, des recettes de beignets de Hanouka. Nous faisons des beignets à Hanouka, car ceux-ci sont frits et rappellent donc l’huile, importante dans cette fête. Une première recette suit :

Lire la suite