« Monsieur Léon, Juif Russe (1882-1928) »


21-HK49-Monsieur Leon 1 CouvertureUne lecture passionnante, l’histoire d’un homme au début du XX ème siècle qui a fui la Russie et les Pogroms, comme tant d’autres émigrés juifs de l’Est, pour s’installer à Paris dans la confection,  et un mystère autour de sa mort. Je laisse la parole à l’écrivain Daniel Chambon, son petit fils qui nous fera le plaisir dans le cadre de la Coopération Féminine de présenter son livre le 18 Novembre à Versailles*. Véronique Lévy

Daniel Chambon « Histoire banale et singulière d’un Juif né en Russie et mort en Seine-et-Marne »

LES ÉDITIONS DE PARIS MAX CHALEIL – Préface de Gérard Silvain

Je vais vous parler d’un livre, Monsieur Léon, Juif russe. Autant vous le dire tout de suite, j’en suis l’auteur. Vous vous demandez peut-être ce qui m’a amené à traiter le sujet si banal d’un étranger, fût-il Juif, qui émigre, ce qui était tout de même assez courant au début du XXe siècle. C’est ce que qu’annonce le sous-titre, qui parle d’une histoire banale. Mais pourquoi le sous-titre parle-t-il aussi d’une histoire singulière ? Ah mais, c’est que je ne vous ai pas tout dit : cet émigrant était mon grand-père. Ah, mais ça change tout, pensez-vous, il s’agirait alors d’un livre de piété filiale, inspiré de la Cinquième Parole, voire d’une mitsva[1], ou encore d’un hespèd[2]. Vous n’y êtes pas. Lire la suite