Une shoah, deux destins


 par Eitan Simanor*

shoah-deux destins originalLe parcours des familles Simons et Simmenauer pendant la Shoah

J’ai rassemblé ces parcours sous la forme d’une présentation internet qui évoque les destins respectifs des deux familles. Ce genre de medium a l’avantage de permettre d’efficacement et succinctement raconter une histoire, tout en présentant les documents et visuels pertinents qui s‎’y rapportent.

Nous avons toujours su, mes frères et sœurs et moi, que les familles respectives de nos parents avaient eu un parcours dramatique pendant la période qui a précédé la Shoah et pendant la Shoah elle-même. Mon grand-père maternel a dû fuir la Roumanie pour échapper à l’antisémitisme institutionnel. La famille de mon père a dû fuir l’Allemagne nazie en 1938. Ils ont tous trouvé refuge en France mais avec l’avènement du régime de Vichy ils se sont trouvés à nouveau pris au piège. La famille de mon père, réfugiée en zone libre, avait tous les « critères nécessaires » pour être raflée lors de la tristement célèbre opération policière d’août 1942 organisée et orchestrée par la police française et qui visait les familles juives étrangères. De très nombreuses familles juives réfugiées en zone libre ont été victimes de ces rafles. L’immense majorité ont disparu à Auschwitz. Or la famille de mon père a pu échapper à la rafle et se cacher jusqu’à la libération. Lire la suite