Cérémonie des déportés du 25 avril 2016


deportation avril2016Par Véronique Lévy

La cérémonie à la mémoire des déportés a toujours lieu le dernier dimanche d’avril. Les autorités ont exceptionnellement accepté de la différer au lundi 25 en raison de la fête de Pessah ce dimanche. Après l’entrée des drapeaux et des personnalités civiles, militaires et religieuses, les éclaireurs (EEIF) ont allumé six bougies à la mémoire des victimes. Lire la suite

Couleurs et lumière …


hanucaHannouka en hiver,  joyeuse fête je l’attends.
Les bougies allumées, par nos petits et grands,
Magie de ces huit jours, chaque nouvelle année,
Bénédictions et chants, tous en cœur entonnés.

Devant notre fenêtre, posée la ménorah
Éclaire la maison, d’une radieuse aura
Une bougie de plus, à la sortie du jour

Les branches qui flamboient, se souvenir toujours.

hhmiracleQuelle vive émotion, chaleur de partager.
Des beignets et cadeaux, pour les enfants comblés.
Les toupies colorées, et belles traditions

Miracles célébrés, chacun à sa façon !

Véronique Lévy

Le chant liturgique juif, aujourd’hui et demain


Eliyahu Greenblatt, cantor réputé, sera à Versailles pour nous parler de la ‘hazanout, le chant dans la liturgie juive, et de son évolution .
Il a compilé l’ensemble des airs des prières de shabbat, des fêtes et de Yom Kippour dans trois magnifiques livres préfacés, entre autres, par l’ancien Grand Rabbin d’Israël, Israël Méir Lau. Il en a simplifié l’écriture pour que cette musique soit accessible à tous.
Nous aurons la chance de l’entendre chanter lors de l’office.
Venez nombreux ce mercredi 24 juin à 19h00 à la synagogue (office-conférence et collation)
Pour en savoir + : E. Greenblatt
et pour écouter

Guerre et paix sur le Golan


« Guerre et paix sur le Golan » par un abonné d’h@keshet .Très instructif !

Boker Tov Yerushalayim

Quand la Galilée est écrasée de chaleur, il ne faut pas aller sur le plateau du Golan, c’est pire! Et c’est pourtant ce que nous avons fait.

Nous avions une bonne raison, une visite familiale au kibboutz Ein Zivan. Là encore, nous étions à peu près les seuls sur la route.

Au kibboutz, une odeur douce amère nous attendait, celle du chocolat. Eh oui, un des meilleurs petits ateliers artisanaux de chocolats se trouve sur le Golan: les chocolats de De Karina.

golan chocolat
Quand vous les aurez dégustés, les caves Pelter sont juste à côté. C’est une affaire familiale: les Pelter, des agriculteurs du moshav Tsofit,  se sont reconvertis avec succès dans le travail du vin . Si leur principale vigne se trouve à Ein Zivan, ils en possèdent d’autres à Mitzpe Ramon dans le Neguev ainsi que dans les monts de Jerusalem et dans la vallée de Kedesh en Galilée. En…

View original post 1 099 mots de plus

« Juif » (juive) de ce dimanche…par Esti


EstiCe dimanche , c’est autour de Arielle Sibony,  d’être interrogée par Esti *, réalisatrice de la série JUIF, une série de portraits vidéo d’anonymes ou de célébrités juifs (Elie Semoun, Alain Finkelkraut, Serge Klarsfeld …) ou non juifs, visible sur les réseaux sociaux depuis deux ans (une vidéo publiée tous les dimanches)…..

Beaucoup de fraîcheur pour cette jeune fille Arielle après cette période de Pessah !

Voir la vidéo de ce dimanche:

Les autres video de la série :

Esti* : réalisatrice, cadreuse, monteuse, actrice (Email : estilasorciere@gmail.com )

En savoir +

  N’oubliez pas de vous inscrire sur hakeshet !

 

Pourim : « lecture avec les femmes »


pourim batmitsva hakeshetPar Véronique Lévy

Ce matin, pour la première fois, j’ai assisté à un événement remarquable : la lecture de la Meguila d’Esther de Pourim par une jeune Bat Mitsva. Lire la suite

Attendre encore ?


larmesPar Véronique Lévy

« Nos familles ont fui les pogroms et l’Inquisition

Nos parents ont survécu à l’extermination

La fin du calvaire n’est pas terminée en France

Des morts, encore des morts dans une atroce indifférence.

Lire la suite

Rencontre avec Esti, réalisatrice de la série « JUIF »


EstiEsti* est réalisatrice de la série JUIF, une série de portraits vidéo d’anonymes ou de célébrités juifs (Elie Semoun, Alain Finkelkraut, Serge Klarsfeld …) ou non juifs, visible sur les réseaux sociaux depuis deux ans (une vidéo publiée tous les dimanches).

Les vidéos commencent toujours par la voix d’Esti et son accent chantant : « Je suis née en Israël. Je vis en France. Je ne suis pas pratiquante et pourtant, l’identité juive me colle à la peau, je ne comprends pas pourquoi. Alors, je pars avec ma caméra à la rencontre de juifs et de non juifs. Je leur demande de me répondre en une minute à cette question qui m’obsède : c’est quoi être juif ? ». Fascinée par cette série, je suis allée à sa rencontre pour en savoir plus.

Propos recueillis  par Véronique Lévy :

Lire la suite

« Histoire d’un enfant caché » par Gilbert Schwarcz


Sur les réseaux sociaux, j’ai eu la chance d’entrer en contact avec l’auteur. J’ai lu son livre sans pouvoir m’arrêter avec une émotion que je souhaite partager avec les lecteurs d’h@keshet.  (V. Lévy)

schwarcz_enfant_cacheGilbert Schwarcz  : « Ce livre je l’ai écrit à la demande de mes petits enfants qui voulaient savoir. En effet, lorsqu’il y a environ 4 ans mes petits enfants commencèrent à me questionner où j’étais et ce que je faisais pendant la guerre 1939/1945, je n’ai pu leur répondre….mon cœur commença à battre la chamade, ma gorge était devenue sèche et mon front commença à transpirer…

Moi qui pensais que grâce à mon passage dans une ferme en 1944/1945, à côtoyer les animaux domestiques et à vivre les 4 saisons des agriculteurs je m’étais « restructuré » en fait je n’avais que stocké ces moments douloureux dans ma mémoire Lire la suite

Editorial de la rédaction


n°48 Juin 2014

n°48
Juin 2014

qrcode H@keshetpar Véronique Lévy

Ce numéro consacre une partie importante à l’écriture. A travers le décryptage des lettres hébraïques, Franck Lalou, que la rédaction remercie pour les chroniques régulières, nous révèle les sens infinis symboliques et mystiques. Maurice Elkaim analyse le mot responsabilité par la composition de ses lettres hébraïques. Le rabbin Toledano nous parle de la minutie du travail de scribe (sofer). David Benhamou nous fait partager son émotion suite à sa rencontre avec un survivant de Munich. Le Judaïsme au féminin, traité dans le précédent magazine, a suscité des réactions. Nous publions celle de Paula Lumbroso. Lire la suite