Oulpan sous l’ombre de l’Aleph (א)


Jelly-Sticker-Kit-Alef-Bet-Hebrew-Alphabet_large[1]Par Zeev Levy

Oulpan (אולפן) signifie, en hébreu, un établissement dans lequel on enseigne et on apprend l’hébreu (עברית, Ivrit en hébreu). Les personnes qui s’inscrivent à l’Oulpan le font pour multiple raisons ; (a) la motivation est purement pragmatique, en envisageant de s’installer et construire son avenir en Israël, la maitrise de la langue est indispensable (b). D’autres souhaitent pouvoir communiquer avec des proches qui habitent en Israël. (c) Pour certains, la connaissance de la langue est un moyen d’accéder à la compréhension de textes religieux. (d) Un nombre d’inscrits veulent apprendre l’hébreu par curiosité ou par amour pour cette langue, qui est une des plus anciennes langues, en demeurant toujours un outil de communication qui ne fait que s’enrichir. Lire la suite

Le mot hébraïque « Keshet » à travers le journal « Ha-Keshet »


n°47 Mars 2014

n°47
Mars 2014

Arc et lettresPar Zeev Levy

Un journal porte un nom souvent pour se donner une identité qui lui soit particulière, pour signifier le champ de son intérêt ou simplement pour attirer l’attention, ce que l’anglais appellerait « a catch phrase ». Quel que soit le journal son but ultime est d’informer et en outre de distraire, de cultiver et de transmettre un message. Lire la suite

Les infinies facettes du mot hébraïque


alef-thpar Zeev Lévy

n°46 Déc 2013

n°46
Déc 2013



Toute langue vivante est tout d’abord un outil oral ou écrit permettant à des personnes qui la parlent de communiquer.

Sans doute, toute langue présente des caractéristiques qui lui sont propres, qui sont particuliers et hautement intéressants.

Cependant, s’il y a une langue qui est parlée depuis l’origine de la civilisation jusqu’à nos jours, c’est bien l’Hébreu, qui se distingue non seulement par son aspect historique, mais davantage par sa richesse sémantique inépuisable.

L’adjectif inépuisable n’est pas choisi par hasard car cette langue ne cesse de nous intriguer, de nous étonner de nous fasciner : en quelque sorte elle nous dépasse.

Les lettres et leurs formes, et les mots constitués par ces lettres sont des âmes vivantes, d’une vivacité et d’une énergie qui nous font découvrir à chaque époque, des sens nouveaux, donnant lieu à de nouvelles interprétations et de nouvelles approches.

Un mot en hébreu qui désigne un objet, un concept, comme tout autre mot dans n’importe quelle autre langue, englobe en lui, en plus, une dimension qui va bien au-delà de sa fonction communicative.

Le mot hébraïque incarne une diversité des dimensions sémantiques pouvant être groupées selon moi en 7 facettes: Lire la suite