Les sept piliers capitaux…


conf-zeev-levyPar Andrée Saban

L’ACIV a offert le 29 janvier dernier, à un public venu nombreux, une soirée particulièrement intéressante à travers l’intervention de Monsieur Zeev Levy, professeur d’hébreu. Cet exposé avait pour thème : « Les 7 piliers de la langue hébraïque ». Dans une construction rigoureuse, nous a été présenté tout ce qu’il y avait d’original dans cette langue, par ses spécificités « uniques au monde ».

En voici l’essentiel : Lire la suite

« L’hébreu et le lycée Marie Curie de Sceaux (92) »


je-signe-la-petitionPar la Rédaction

Il ne vous a pas échappé, même si vous n’avez pas d’ados en âge d’étudier les langues, vivantes ou mortes, que des bonnes fées du Ministère de l’Éducation se sont récemment penchées sur ces berceaux que sont les langues, pour décider que certaines, même déjà mortes, seraient tuées une seconde fois, et que d’autres dont une en particulier souvent citée, seraient introduites dans de nouveaux berceaux pour clients encore plus jeunes. Lire la suite

Responsabilité


Responsabilité… ou si vous préférez » אחריות « (ahrayoute) en hébreu

Par Maurice ELKAIM

Depuis la bible jusqu’à la Kabale, la composition des mots hébraïques a toujours intrigué, soit par ses chiffres soit par ses lettres, un grand nombre de nos maitres à penser… Lire la suite

פינת לשון : Le coin de l’hébreu : EN PERMUTANT LES LETTRES…


 Jelly-Sticker-Kit-Alef-Bet-Hebrew-Alphabet_large[1]par Maurice Elkaïm

En combinant les lettres…

H@keshet expérimente aujourd’hui une chronique dédiée à l’hébreu, pour les hébraïsants. Maurice Elkaim ouvre le bal avec un billet sur des mots écrits avec les mêmes lettres, qui prennent bien sûr des sens très différents. Lire la suite

L’hébreu sans l’hébreu


n°46 Déc 2013

n°46
Déc 2013

par Dov Fitoussialefbeis_large

Tout le monde n’est pas hébraïsant. Hélas ! Cela se saurait…Car à lire Zeev Lévy, on perd beaucoup à ne pas connaître l’hébreu. On ne saurait dire mieux. Pourtant, il est très souvent nécessaire de transcrire des mots ou expressions hébraïques en caractères latins. Cette question a été abordée plusieurs fois par des spécialistes différents, mais je vais m’appuyer sur l’expertise de Benjamin Duvshani, dont j’ai suivi les cours lorsque j’habitais à Paris, et que l’on peut entendre sur RCJ dans l’émission « Judaïsme au présent ».

Lire la suite

Les infinies facettes du mot hébraïque


alef-thpar Zeev Lévy

n°46 Déc 2013

n°46
Déc 2013



Toute langue vivante est tout d’abord un outil oral ou écrit permettant à des personnes qui la parlent de communiquer.

Sans doute, toute langue présente des caractéristiques qui lui sont propres, qui sont particuliers et hautement intéressants.

Cependant, s’il y a une langue qui est parlée depuis l’origine de la civilisation jusqu’à nos jours, c’est bien l’Hébreu, qui se distingue non seulement par son aspect historique, mais davantage par sa richesse sémantique inépuisable.

L’adjectif inépuisable n’est pas choisi par hasard car cette langue ne cesse de nous intriguer, de nous étonner de nous fasciner : en quelque sorte elle nous dépasse.

Les lettres et leurs formes, et les mots constitués par ces lettres sont des âmes vivantes, d’une vivacité et d’une énergie qui nous font découvrir à chaque époque, des sens nouveaux, donnant lieu à de nouvelles interprétations et de nouvelles approches.

Un mot en hébreu qui désigne un objet, un concept, comme tout autre mot dans n’importe quelle autre langue, englobe en lui, en plus, une dimension qui va bien au-delà de sa fonction communicative.

Le mot hébraïque incarne une diversité des dimensions sémantiques pouvant être groupées selon moi en 7 facettes: Lire la suite